Les statistiques démographiques de l’INSEE sont désormais connues : au 1 er janvier 2020 la France compte 67 000 000 d’habitants.

Pour des renseignements plus précis consulter le lien suivant : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1893198

La région Auvergne-Rhône-Alpes enregistre la plus forte croissance nationale sur les dix dernières années de référence et devient la deuxième région la plus peuplée après l’Île de France. Il est à noter que seuls deux départements bénéficient de cette croissance : le Puy-de-Dôme et la Drôme qui compte plus de 500 000 habitants.

Le Diois, lui-même, voit le nombre de ses habitants progresser et en 10 ans le canton du Diois bénéficie d’une progression de sa population de 8 % !

Sur ses 62 communes l’évolution varie entre stabilité, hausse et diminution. Comme la moitié d’entre elles compte moins de 100 habitants toute diminution est durement ressentie d’autant que c’est le nombre d’habitants qui détermine dotations financières, mode de scrutin et nombre d’élus au conseil municipal etc…

Ainsi La Bâtie-des Fonds accuse une perte de la moitié de sa population et seuls 4 habitants sont recensés et Rochefourchat, avec 1 seul habitant, est la plus petite commune de France.

A proximité de Lesches-en-Diois l’évolution est très disparate : à l’est Beaurières enregistre une baisse de sa population de 21 % alors que pour Beaumont-en-Diois, à l’ouest, c’est une hausse de près de 35 %.

Lesches-en-Diois, petit village, résiste et voit sa démographie rester stable :

– population municipale :

.  2010 (référence 2007) : 52

.  2020 (référence 2017) : 54

– population totale :

. 2010 : 53

. 2020 : 54

La tranquillité, le paysage doux, paisible et varié, le caractère agricole conservé et la situation sur un plateau en dehors de la route départementale… expliquent à maints égards cette stabilité et l’arrivée de nouveaux résidents.

 

 

Démographie leschoise
leo. risus ultricies libero odio sem, risus. felis Nullam ut velit, commodo