Georges Reymond est né à Lesches dans une famille nombreuse, le 23 avril 1921.

Après le décès de ses parents et le départ de sa fratrie, habitant seul la demeure familiale située vers le haut du village, il continua à faire vivre sa ferme, menant une activité d’exploitant agricole et d’éleveur ovin. Vers la fin de cette vie de paysan, il devint le berger du troupeau de plusieurs familles leschoises.

Parallèlement, il entra au Conseil municipal en 1953 et fut le Premier Adjoint d’Albert Aubert jusqu’en 1983, date à laquelle il lui succéda en tant que Maire avant de céder l’écharpe, en 1995, à Bernard Buis.

G. Reymond Maire

Personnage attachant, sachant être blagueur, respirant l’empathie et le bon sens et avec un timbre de voix et une façon de parler qui lui étaient propres, il a marqué une génération et une tranche du XX ème siècle ; sa silhouette, le béret toujours posé sur la tête, était reconnaissable de loin.

Il a quitté les villageois en février 2002 accompagné de sa famille et d’une foule nombreuse conscientes que la page d’une époque révolue se tournait.

La nécrologie ci-après que lui a consacrée le Journal du Diois et de la Drôme (JDD) l’année de son décès, en reproduisant le discours du maire Bernard Buis, illustre mieux que tout cette vie riche.

ante. nec Aenean massa risus. ut eleifend risus