Le 27 mai dernier le Plan loup  a dressé la liste des communes drômoises pouvant bénéficier de financements des mesures de protection des troupeaux contre les grands prédateurs sur la période 2018-2023.

Ainsi 157 communes, principalement dans le Diois, le  Vercors et les Baronnies, ont été classées en cercle 1 (zone de prédation confirmée) et 67 en cercle 2 (zone de prédation possible).

Le classement tient compte des indices de présence et des constats d’attaque sur les années précédentes.

La commune de Lesches-en-Diois est intégrée au  cercle 1 comme le montre la cartographie ci-après, extraite du Journal du Diois et de la Drôme du 07 juin 2019.

LOUP 2019 près du col Barnier

Il est à noter qu’en 21 ans le territoire impacté par le loup s’est considérablement agrandi puisqu’en 1998 seules 20 communes drômoises étaient touchées. Cette expansion territoriale correspond à l’augmentation plus rapide que prévue, selon l’Etat, de la population de loups en France.

Dans ces conditions un arrêté ministériel du 26 juillet 2019 porte le prélèvement annuel de loups sur le plan national à 90 mais ce nombre pourra augmenter selon le caractère des attaques. Déjà ces mesures font l’objet d’un recours devant le Conseil d’Etat de la part d’associations de protection d’animaux.

Pour rappel, le premier prélèvement autorisé dans le Haut-Diois par arrêté préfectoral remonte à septembre 2015.

.https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038827469&categorieLien=id

Cartographie plan loup 2019 Extrait JDD
Le Plan loup dans la Drôme et le Diois
quis leo. elementum fringilla id Nullam Aenean