” J’ai deux médecins, ma jambe gauche et ma jambe droite. Quand mon corps et mon esprit sont patraques…, je sais qu’il me suffit de consulter mes médecins pour me sentir à nouveau bien” **

A une altitude d’environ 1000 m, le plateau leschois, où alternent des zones boisées, des champs et des prés, offre à l’amateur de randonnées un large choix d’itinéraires (carte IGN TOP 25 3238 OT) à la demi-journée ou à la journée et sans dénivelé important. Les parcours ne présentent pas de difficultés particulières et se déroulent sur de bons sentiers balisés ou non et des pistes, permettant ainsi de “lire le livre de la nature” *. Au printemps et jusqu’au début de l’été, une riche flore décore l’environnement, coquelicots, orchidées, lys, lys martagon, tulipes sauvages, gentianes, cupidone… tandis que toute l’année une faune diverse peut être aperçue, sangliers, cervidés, chamois, aigles, vautours…

Voici à titre d’exemple des idées de circuits:

  • tour de Pié Plat,
  • boucle du col de Gras par le col Maur et la crête passant par le col Lagier,
  • boucle sur le petit hameau des Granges via le col Maur, le col Lorial avec retour soit par le col de Gras soit par le col Lagier,
  • tour de la Pigne par le col Barnier,
  • boucle sur Boulc, un village voisin à l’est, par le col Maur et le col Lorial avec retour par le col Gargas puis le col Maur ou le col Louis,
  • boucle par un sentier au pied du Puy partant en haut du village, vers l’est, avec retour par la piste descendant vers le sud pour rejoindre la route,
  • tour de Chaitieu,
  • aller-retour sur Beaurières, un village au sud-est…

Ces itinéraires de moyenne montagne sont idéalement adaptés à la randonnée familiale et serpentent dans un paysage doux et calme propice à la sérénité sinon à la “rêverie”, loin des “tracas” et des “embarras” de la ville ; un authentique ” luxe “. Il y a plusieurs dizaines d’années, M. Kundera avait considéré que ” le luxe de demain, c’est la lenteur dans le silence”… Assurément à Lesches, le ” luxe” existe bel et bien !

Bien sûr, il ne faut pas quitter le site sans avoir parcouru la crête de la montagne du Puy jusqu’à celle de Maraga,

après être passé au sommet (1550 m) d’où peut être admiré un magnifique panorama à 360° du Ventoux aux Trois Becs en passant par le Dévoluy, la chaîne des Alpes avec les Ecrins et le Vercors. Deux itinéraires permettent d’accéder à ce sommet : la piste est qui conduit au relais de téléphonie et la crête ouest via le col Maur.

Cet environnement est même traversé par un GR, le 91, qui, arrivant de Châtillon-en-Diois, monte au hameau des Granges, passe au lieu-dit Cocaillasson et arrive au nord du village. Il frôle le gîte d’étape, descend dans les ruelles, longe la place du Charel et repart vers le sud et le Ventoux via Beaurières ou Fourcinet, les 2 variantes se rejoignant au col de Cabre.

Séjourner dans le village permet aussi  de découvrir la proche région et ses nombreuses possibilités de randonnée : que ce soit le Dévoluy à environ 1 h et quart en voiture, le Pic de Luc-en-Diois, Le Pilhon et le Mont Chauvet, la boucle du marais des Bouligons,  près de Beaumont , sur un ancien lac naturel asséché, La Bâtie des Fonds et les sources de la Drôme, Valdrôme avec le Duffre et la Sarcéna, Die et le Glandasse, le cirque d’Archiane, Châtillon-en-Diois avec le Glandasse et les hauts plateaux du Vercors…

* William Hazlitt dans The gore of the wanderer (On going a journey).

** G. M. Traveylan, historien anglais, dans Walking

Auteurs cités par Rebecca Solnit dans Wanderlust : A history  of walking. Traduction française par Oristelle Bonis L’art de marcher.

 

ut suscipit vel, neque. eget felis id sem, dolor.